Que faire avec

Résidus domestiques dangereux

Certains produits peuvent constituer un danger pour l’environnement et les employés dédiés au triage. Les résidus domestiques tels que les restes de peinture, produits nettoyants, aérosols, produits chimiques pour piscine, solvants, bonbonne de propane, huiles à moteur et filtres, batteries automobiles, essence, engrais, pesticides, cartouches d’encre, colle et tubes fluorescents.

La Commission des services régionaux Péninsule acadienne (CRSPA) organise en juin de chaque année des collectes pour les résidus domestiques dangereux. Consulter le calendrier de (Recollect Calendrier) pour connaitre les dates des prochaines collectes. Si vous êtes dans l’impossibilité de vous y rendre à ces dates précises, contactez-nous afin de connaitre les points de dépôts les plus près de chez vous.

Les piles

Les piles domestiques, peu importe le modèle ou la marque, sont recyclables. Il est donc interdit de les jeter à la poubelle ou dans le bac bleu. Il est toutefois possible de les déposer dans les boîtes adaptées pour les piles d’usage domestique disponibles un plusieurs endroits sur notre territoire.

Les batteries d’automobiles sont l’exception à la règle. Pour s’en départir, il est possible de les apporter chez le garagiste le plus près de chez vous.

Points de collectes

Les produits encombrants

On appelle « produits encombrants » tous les objets volumineux et lourds qui ne peuvent être mis dans une poubelle ordinaire (ex. : électroménagers, meubles, réservoirs à eau chaude). Avant de les envoyer au site d’enfouissement, il est possible de l’offrir à un membre de sa famille ou à un organisme communautaire. En ce qui a trait aux objets en métal, vous pouvez communiquer avec un ferrailleur.

Si personne n’en veut, vous pouvez vous en départir par le biais de la collecte des déchets réguliers ou nous l’apporter directement au centre de traitement des déchets.

Produits électroniques

Les téléviseurs, les ordinateurs, les téléphones cellulaires, les appareils photo numériques, les télécopieurs et autres appareils du genre contiennent des matières dangereuses comme le cadmium, qu’il faut éviter de déverser dans nos sites d’enfouissement. Il est donc préférable de les envoyer dans un point de dépôt.

Depuis avril 2017, un programme provincial à cet effet a été lancé. Pour une liste complète des produits acceptés ainsi que l’endroit où recycler, consultez le site de Recycle NB

Les pneus

Les citoyens peuvent se départir des pneus par le biais du programme d’intendance des pneus du Nouveau-Brunswick qui a débuté en 1996. Consultez Recycle NB pour une liste des endroits qui acceptent de prendre vos pneus gratuitement

Lunettes usagées

Les optométristes récupèrent les lunettes usagées en bon état pour ensuite les redistribuer à divers organismes tels que le Club Lions de Shippagan ou à une association humanitaire d’aide au tiers monde.

Des boîtes de collecte sont présentes dans les cliniques suivantes :

Vêtements

Vous pouvez apporter vos vêtements usagés et inutilisés, qui sont propres et en bon état, à un comptoir vestimentaire (friperie) afin qu’ils puissent être revendus.

Les comptoirs vestimentaires ont habituellement un point de collecte en tout temps, mais vous pouvez tout de même téléphoner avant de vous déplacer.

Médicaments et seringues

Il est préférable de ne jamais jeter de médicaments périmés (ou non utilisés), les seringues ou tout matériel biomédical dans votre bac de récupération, dans les éviers ou les toilettes.

Rapportez ces médicaments à une pharmacie près de chez vous. Les pharmaciens en disposeront habituellement de façon sécuritaire et respectueuse pour l’environnement. Contactez la pharmacie ou un professionnel de la santé afin d’en savoir plus au sujet des façons de vous départir de ces items sécuritairement.